2

Détox : 11 manières d’aider ton foie

J’entends très souvent parler de détox du foie et particulièrement en période de fêtes, lorsque nous mangeons plus que de raison !

D’ailleurs, si toi aussi tu as déjà fait une détox, dis-nous en commentaire pourquoi tu as fait cette détox du foie et penses-tu qu’elle t’a vraiment fait du bien ? Merci beaucoup.

Le sujet du foie me tient particulièrement à cœur, car ma petite nièce, a une maladie grave des voies biliaires, qui affecte et intoxique son foie un peu plus tous les jours. Très prochainement, elle sera greffée et recevra un foie en bonne santé.

Alors, si toi tu as un foie qui fonctionne, aies de la gratitude pour lui et surtout protège le.

Comment ? C’est ce que je te propose de découvrir dans cet article.

Le foie, un organe à tout faire !

Le foie est l’organe interne le plus gros. Il est super important car il assure plus de 500 fonctions.

Parmi ses fonctions, pour n’en citer que quelques-unes, il stocke le sucre sous forme de glycogène, il stocke également des vitamines, il permet à notre corps de se débarrasser de ses déchets ou des toxines, il produit grâce à la vésicule biliaire, la bile importante à la digestion.

Sa fonction de détoxification permet en quelque sorte de nettoyer le sang et de le débarrasser des déchets que produits notre corps, mais aussi apporté de l’extérieur, par l’alimentation, la pollution, les cosmétiques, inhalation… Certains déchets ou même des toxines sont également produits par les microorganismes présents dans notre corps.

 

Dans cet article, je vais surtout te parler du rôle de détoxification du foie et te donner des clés pour l’aider à assurer correctement son job de nettoyeur du sang !

Comment protéger notre foie pour qu’il assure au mieux sa fonction de détox

1- Attention au sucre, surtout le fructose des produits industriels !

Avant de parler plus en détail de détox, je veux te parler des effets néfastes d’une consommation excessive de sucre sur notre foie.

Le foie a pour fonction de stocker le sucre, le glucose pour être précise, sous forme de glycogène. C’est-à-dire, que lorsque tu manges du sucre ou des aliments à index glycémique élevé, ton taux de glucose ou glycémie, dans le sang va augmenter. Afin de diminuer et de ramener à la normale ta glycémie, le pancréas va libérer une hormone, l’insuline. 

Je suis sûre que tu as déjà entendu parler de l’insuline, car c’est l’hormone que les diabétiques doivent s’injecter pour réguler leur taux de glucose dans le sang. Elle a pour fonction de faire entrer le sucre dans tes cellules et surtout dans ton foie pour faire tes réserves d’énergie. 

Si tu consommes trop de sucre, ton foie va se saturer, et il va alors transformer le sucre en gras.

Un sucre qui est très mauvais pour ton foie, c’est le fructose contenu dans beaucoup de produits industriels ultra-transformés. Si tu regardes la liste d’ingrédients de certains produits, tu le verras appelé, sirop de fructose ou encore sirop de maïs, car le maïs est très riche en fructose.

Consommé en trop grosse quantité, le sucre, dont le fructose va alors se transformer et être stocké sous forme de gras dans le foie. A la longue, le foie de vient gras. Et chez des personnes diabétiques ou souffrant d’obésité et sédentaires, on voit apparaître de véritables foies gras.

Ce foie gras porte un nom, il s’agit d’une stéatose hépatique non alcoolique.

C’est exactement ce qui se passe lorsque les oies ou les canards sont gavés avec du maïs pour faire….

…du foie gras.

Il est malheureusement aujourd’hui de plus en plus observé, ces cas de stéatose hépatique, même chez des enfants jeunes.

Mon premier conseil pour préserver ton foie, c’est de réduire les produits ultra-transformés trop riche en sucre, dont le fructose.

 

 

2- Manger des aliments bruts et le moins transformés possibles

Les fruits et légumes frais sont riches en molécules anti-inflammatoires, et certaines sont même hépatoprotectrices, c’est-à-dire qu’elles vont protéger les hépatocytes, qui sont les cellules du foie.

Les nombreux aliments conseillés pour la détox du foie, comme le radis noir, le curcuma, le thé vert, l’ail, le brocoli (les légumes crucifères de la famille des choux)… possèdent tous des propriétés anti-inflammatoires.

Des molécules contenues naturellement dans nos aliments frais, protègent le foie de la formation de fibrose, qui peut se compliquer en cirrhose. La fibrose, c’est quand le foie est très inflammatoire. Il produit alors beaucoup de fibre qui le rende très rigide. Avec le temps, il ne peut plus assurer toutes ses fonctions.

Citons : l’asthaxantine, qui fait partie des caroténoïdes, comme le beta-carotène contenu dans la carotte, mais en plus puissant. On en trouve dans le saumon, les crevettes et c’est lui qui donne sa couleur rose au flamant rose ! Attention, je ne suis pas en train de te dire qu’il faut manger du flamant rose ! Evite le saumon d’élevage et préfère le saumon sauvage.

Il y a aussi la myrtille. Le resvératrol, que l’on trouve dans le raisin noir mais aussi le chocolat noir.

 

Certains vont te proposer des compléments alimentaires ou des thés spéciaux détox du foie.

Personnellement, je préfère manger des produits frais avec des vrais fruits et légumes délicieusement cuisinés par mes soins que d’avaler des gélules sans gout et qui en plus, coûtent souvent très chères.

Pense à consomme des salades, c’est-à-dire des aliments crus, en entrée par exemple. L’avantage du cru, c’est qu’il préserve les nutriments qui risquent d’être abîmés et perdre de leurs bénéfices avec la cuisson.

3- Privilégier le bio

Les pesticides contenus dans les fruits et légumes non bio sont de plus en plus incriminés dans diverses maladies. Les agriculteurs utilisant ces molécules chimiques en grosse quantité sont plus souvent frappés par certains types de cancer.

Les pesticides sont reconnus comme des toxiques par notre corps et vont aussi transiter par le foie qui va se charger de les détoxifier afin de rendre leur élimination possible.

Le mieux est donc de consommer des aliments peu ou pas transformés et bio.

Attention, les produits bio, mais industriels sont aussi à éviter. Ils présentent de manière générale, les mêmes inconvénients que les produits conventionnels ultra-transformés.

 

4- Attention aux tisanes ou autres produits « détox du foie »

A la pharmacie, vous trouverez plein de produits miracles qui soi-disant vont vous aider à détoxifier ou à booster le nettoyage du foie. Sont-ils vraiment efficaces ?

Afin de répondre à cette question, j’ai regardé la littérature scientifique.

En faisant ces recherches sur les dernières avancées concernant les aliments protecteurs de notre foie, je suis tombée sur une publication scientifique où il était question d’une femme, qui s’est intoxiquée le foie avec un thé détox du foie. C’est ballot !

Cette pauvre femme a consommé le thé pendant deux semaines, trois fois par jour, avant de déclencher une insuffisance hépatique aiguë.

Parmi les plantes utilisées dans ce thé, les chercheurs à l’origine de cet article, précisaient que plusieurs d’entres elles étaient hépatotoxiques, c’est-à-dire, toxiques pour les cellules du foie.

Même si les chercheurs ne peuvent pas affirmer à 100% que c’est ce thé détox du foie qui a été responsable de l’insuffisance hépatique de cette dame, cette étude nous fait réfléchir, sur ce que nous pouvons gober au sens propre et figuré.

Vous connaissez aussi peut-être l’histoire du monastère où plusieurs sœurs ont déclenché des cirrhoses de foie à force d’avoir consommé tous les jours des tisanes de thym.

Il faut donc consommer avec modération toutes ces plantes aromatiques et médicinales. Elles sont riches en molécules actives qui à haute dose, peuvent avoir des effets négatifs.

5- Ne pas abuser pas de l’automédication

L’automédication, c’est quand tu prends des médicaments sans l’avis de ton médecin.

Certains médicaments sont plus faciles à prendre que d’autre, car on peut les obtenir sans ordonnance, comme le paracétamol, qui est utilisé pour lutter contre la douleur ou la fièvre.

Prendre un médicament, même ceux que tu peux obtenir sans ordonnance, n’est pas anodin. Les molécules qu’ils contiennent sont très actives.

Et c’est souvent le foie qui va être responsable de détoxifier les médicaments, et une consommation trop importante, comme le non-respect des doses maximales, peut sérieusement l’endommager.

 

6- Consommer du café, mais en quantité raisonnable

Si en période de fêtes, tu as abusé de mauvais gras, de sucre, d’alcool, de viandes et qu’en plus tu consommes des médicaments et aussi beaucoup trop de café… ton foie va être surchargé de travail.

Il va alors avoir du mal à assurer correctement son travail de détoxification et de nettoyage de notre sang.

Le café en quantité raisonnable, c’est-à-dire 3 tasses environ / jour, est un excellent anti-inflammatoire pour notre organisme, dont notre foie et a même démontré des propriétés hépatoprotectrices.

D’après une étude, 1 tasse de café consommée quotidiennement a entraîné une réduction de 15% du risque de décès par maladie hépatique chronique; 4 tasses par jour ont été associées à une réduction de 71%.

 

7- Attention à la cigarette électonique

Ton foie assure la détox de la caféine mais aussi de la nicotine pour les fumeurs. Donc pour ton foie réduit ta consommation de café si tu en bois plus de trois tasses par jour. Et pour ta santé, arrête de fumer !

La vaporette même si elle peut être utilise pour aider à l’arrêt de la cigarette n’est pas du tout une alternative saine. D’autant plus qu’elle contient du propylène glycol, qui est toxique pour ton foie !

8- Réduire la viande rouge et les protéines animales

La viande est riche en protéines. Pour notre santé, nous avons besoin de consommer des protéines mais en quantité raisonnable.

En France, nous consommons deux fois trop de viande rouge, or ce type de viande est associée à un risque accru de développer un cancer colorectal.

Si tu veux aider ton foie à retrouver ses esprits, limite, voir arrête complètement, les protéines animales, particulièrement la viande rouge, pendant quelques jours.

C’est en effet le foie qui va permettre l’élimination des déchets protéiques.

 

9- Boire beaucoup d’eau, attention à l’alcool

Le foie détoxifie aussi l’alcool afin de permettre son élimination de notre corps.

Bon, l’alcool est bien sûr à consommer avec modération. Tu dois savoir que la consommation excessive et chronique d’alcool peut conduire à une cirrhose du foie. La seule solution est alors la greffe !

Les cirrhoses peuvent aussi être dues à des virus qui touchent le foie, comme les hépatites.

Le mieux est de boire de l’eau et en quantité suffisante, soit environ 1,5 L par jour !

10- Attention aux cosmétiques

Les cosmétiques que nous appliquons sur notre peau ne sont pas censés traverser la barrière cutanée et donc rester à la surface, au niveau de la couche cornée.

Si tu prends le temps de regarder la composition des produits cosmétiques, tu verras la longue liste des molécules qui les composent dont des conservateurs, des colorants, des parfums… et qui pénètrent la peau parfois.

Parmi ces molécules, le phénoxyéthanol est utilisé comme conservateur et pourrait être toxique pour le foie à haute dose.

Eviter les cosmétiques qui contiennent ce conservateur, surtout les produits qui ne se rincent pas.

On en trouve même dans les lingettes bébé.

Quand je travaillais dans le monde des ingrédients cosmétiques, un client allemand ne voulait absolument pas de phénoxyéthanol dans les produits qu’ils nous achetaient, car ce conservateur à très mauvaise image en Allemagne.

A la naissance de mon fils, j’ai reçu des tas de cadeaux pour lui, dont des cosmétiques de cette marque allemande, dont des laits hydratants… Et dedans, il y avait du phénoxyéthanol ! C’est passé direct à la poubelle !!

Pourquoi mettre cette molécule chimique dans les cosmétiques destinés aux bébés français. Parce que quand il s’agit de faire du profit auprès de personnes non informées, c’est plus facile de leur vendre des produits même néfastes à la santé !!

11- Maintenir un poids de forme

Ou bien, il faut que tu perdes du poids, si tu as un important surpoids, voir même si tu souffres d’obésité.

Pour maintenir son poids ou en perdre, ce sont les mêmes stratégies à mettre en place. Si tu as du poids à perdre, il te faudra être patient(e) et bienveillant(e) envers toi-même.

Ça se joue, dans ton assiette, dans tes baskets et même ton ta tête.

  • Pour les aliments à privilégier, je t’en ai parlé au-dessus : mange de produits frais, bruts, évite les produits raffinés, dont le sucre, cuisine toi-même. Mange de préférence les fruits entres les repas et non pas en dessert.

 

  • Bouge régulièrement, marche de manière rapide au moins 30 minutes par jour qui d’après les scientifiques, va réduire ton risque de développer de nombreuses maladies de 40%.

 

  • Apprends à gérer ton stress, surtout s’il est chronique. Lorsqu’on est trop souvent stressé, les niveaux de l’hormone du stress, le cortisol, sont trop élevés, ce qui a de nombreuses conséquences sur notre santé, dont la prise de poids, surtout au niveau du ventre.

Pour savoir comment gérer au mieux ton stress tous les jours, je t’invite à aller plus loin et à lire l’article : Réduire son cortisol : 12 conseils anti-stress pour maigrir.

 

Te voilà armé pour protéger ton foie et le préserver en bonne santé le plus longtemps possible, car il faut que tu saches que lui aussi il vieillit, et c’est à toi de faire en sorte qu’il vieillisse bien !

 

Partage ton expérience en commentaire, si tu as fait des détox par exemple. Merci beaucoup.

 

Références

Bae M, Park YK, Lee JY. Food components with antifibrotic activity and implications in prevention of liver disease. J Nutr Biochem. 2017 Nov 16;55:1-11

Heath RD, Brahmbhatt M, Tahan AC, Ibdah JA, Tahan V. Coffee: The magical bean for liver diseases. World J Hepatol. 2017 May 28;9(15):689-696.

https://ec.europa.eu/health/scientific_committees/consumer_safety/docs/sccs_o_195.pdf

Kesavarapu K, Kang M, Shin JJ, Rothstein K. Yogi Detox Tea: A Potential Cause of Acute Liver Failure. Case Rep Gastrointest Med. 2017;2017:3540756.

Ruhl CE, Everhart JE. Coffee and tea consumption are associated with a lower incidence of chronic liver disease in the United States. Gastroenterology. 2005 Dec;129(6):1928-36.

Van der Windt DJ, Sud V, Zhang H, Tsung A, Huang H. The Effects of Physical Exercise on Fatty Liver Disease. Gene Expr. 2017 Dec 6.

Zhong HH, Hu SJ, Yu B, Jiang SS, Zhang J, Luo D, Yang MW, Su WY, Shao YL, Deng HL, Hong FF, Yang SL. Apoptosis in the aging liver. Oncotarget. 2017 Sep 21;8(60):102640-102652.

 

Photos : Pixabay

 

Rachida
 

Je suis avant tout une femme, une épouse, une mère qui aime prendre soin de sa santé et de celle des siens. Je suis une passionnée de sciences et de bien-être. Biologiste, titulaire d’un Doctorat en Physiopathologies Humaines, j'aime partager mes connaissances et souhaite vous en faire profiter au travers de ce blog.

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments
annick papon - 22 janvier 2018

Très intéressant merci

Reply
    Rachida - 24 janvier 2018

    Bonjour Annick et merci beaucoup.
    Notre foie, nous devons sans cesse le protéger, comme tous nos autres organes d’ailleurs !
    A très bientôt,
    Rachida

    Reply

Leave a Reply: