2

Comment couvrir naturellement les cheveux blancs

J’ai décidé de passer aux couleurs 100 % végétales et naturelles pour plusieurs raisons :

Pour ma santé, en limitant mon exposition à certains agents chimiques contenus dans les colorations.

Pour un mieux protéger et préserver notre environnement.

Pour de plus beaux cheveux renforcés et brillants

Pourquoi les cheveux blanchissent

Avec les années qui passent, les cheveux peuvent blanchir, plus ou moins rapidement, en fonction de notre génétique, mais aussi de notre hygiène de vie (alimentation, activité physique, stress…).

Les cheveux doivent leur couleur à un pigment, la mélanine, le même pigment qui donne sa couleur à la peau.
La mélanine peut être de différente couleur. L’eumélanine est noire, responsable de la couleur brune, alors que la phéomélanine est plutôt claire, tend vers le rouge orange jaune.

Comme vous l’avez compris, c’est cette deuxième mélanine que produisent majoritairement les personnes blondes à rousses.

La phéomélanine donne la couleur aux cheveux roux

Les différents types de mélanines sont produites par des cellules appelées mélanocytes.

Or avec l’âge, ces cellules pigmentaires ont tendance à mourir et à disparaitre au niveau du bulbe du poil. Conséquence, la mélanine n’est plus produite en quantité suffisante ou alors plus du tout, et le cheveu devient gris puis blanc.

Camoufler les cheveux blancs

Les colorations capillaires ont alors été développées pour permettre de camoufler les cheveux blancs et réduire les signes de vieillissement.

Les cheveux sont majoritairement constitués de kératines, et sont couverts de cuticules qui ressemblent à des écailles. Ces cuticules sont plus ou moins collées contre la tige pilaire.
Lorsque le cheveu est abîmé, les cuticules ou écailles ont tendance à s’ouvrir et à se décoller de la tige pilaire.

Le cheveu devient alors fragile, cassant, rêche et perd de sa brillance. Il est terne.

Cheveux observés avec microscope électronique à balayage.
Crédit Photo Dr. Rachida Nachat-Kappes (InnovSkin.com)

Les colorations chimiques, utilisées chez les coiffeurs ou à faire soi même à la maison, colorent les cheveux, en permettant la pénétration des colorants dans le cœur de la tige pilaire.
Elle doit pour cela ouvrir les cuticules pour favoriser le passage et la pénétration des colorants. C’est en général le rôle de l’ammoniaque.

C’est pour cette raison que les cheveux sont terriblement rêches après une couleur chimique, et que le soin final est un puissant conditionneur qui va les remettre en place.
Mais malheureusement, une fois décollées, les écailles ne sont jamais complètement remises en place, comme dans un cheveu non coloré. Les dégâts sont quasi irréversibles !


Avec les nombreuses couleurs chimiques, les décolorations, plus le fait de chauffer les cheveux lors des brushings, les lavages trop fréquents, l’utilisation de soins inappropriés trop agressifs, les cheveux sont terriblement abîmés et finissent par avoir un aspect de paille !

Les pointes qui auront vu plusieurs traitements seront en général plus abîmées que les cheveux à la racine, plus récemment formés.

Pointe d’un cheveu très abîmé, observé avec microscope électronique à balayage.
Crédit Photo Dr. Rachida Nachat-Kappes (InnovSkin.com).
Les écailles sont décollées et le cheveu est cassé !


La seule solution sera alors de les couper.
C’est la raison principale pour laquelle, il est de plus en plus difficile d’avoir de beaux cheveux longs avec l’âge, particulièrement lorsque l’on se colore régulièrement les cheveux, avec des couleurs chimiques.

De plus, avec l’âge la densité des cheveux diminue et ils deviennent aussi de plus en plus fragiles.

Les couleurs végétales

A la différence des couleurs chimiques, les couleurs naturelles 100% végétales n’ont pas besoin d’ouvrir les écailles pour teinter les cheveux. Elles vont recouvrir les cheveux en resserrant même les écailles.

C’est pour cela que les couleurs 100% végétales, comme le henné, rendent les cheveux plus brillants, plus épais et résistants.

Le henné, la coloration végétale par excellence.

A la base, le henné utilisé au Maghreb et au Moyen-Orient, est une préparation 100 % végétale, fait avec les feuilles de la plante Lawsonia Inermis, broyée en poudre très fine.
Cette plante donne la couleur rouge, orange, rousse aux cheveux ou aux mains ou pieds.

Elle est en effet appliquée également à l’occasion de fêtes ou sur les pieds et les mains des mariés.

Cependant, il existe de nombreux types de henné, obtenus à partir de différentes plantes :

Le henné neutre vient d’une plante appelée cassia. Il ne teint pas les cheveux. Il est utilisé pour soigner les cheveux et resserrer ou réparer les écailles.
Il est aussi recommandé chez les enfants pour leur éviter d’attraper des poux. En effet, en collant les écailles, les poux ont plus de mal à s’accrocher ainsi que leurs lentes, et donc il est plus facile de s’en débarrasser.

Le henné noir est majoritairement composé de la plante indigo. Il est souvent mélangé à de la Lawsonia (henné rouge).

Personnellement, je n’utilise plus du tout de couleurs chimiques pour couvrir mes cheveux blancs.

Je suis passée au colorations capillaires 100% naturelles et végétales.

Ces couleurs ont l’avantage d’être plus respectueuses de mes cheveux, de ma santé, de l’environnement. 

Les plantes ont souvent des propriétés bénéfiques qui profitent aux cheveux et au cuir chevelu. Elles peuvent être antioxydantes, antibactériennes, antifongiques…


Il existe de nombreuses colorations végétales en plus de Lawsonia et de l’indigo. Pour en découvrir plus, je vous invite à aller sur le site d’AromaZone, qui est très bien fait.

Il propose un dossier complet, qui va vous aider à composer votre propre coloration capillaire végétale en fonction de la quantité de cheveux blancs que vous avez et de la couleur que vous souhaitez obtenir.

Comment personnellement je couvre mes cheveux blancs

Voici comment je procède pour ma part, pour couvrir mes cheveux blancs.

Je procède en 2 étapes.

1ère étape, la pause du henné rouge fait à partir de Lawsonia

2ème étape, la pause du henné noir, fait à partir d’un mélange d’indigo et de Lawsonia. Toujours vérifier que le henné est 100% végétal, sans paraphénylènediamine (PPD) qui est très allergisant.

1- Pose de Lawsonia, henné cuivré

Je prévois des vêtements auxquels je ne tiens pas particulièrement, car, les couleurs végétales tâchent beaucoup ! 

1- Je mélange la poudre de Lawsonia avec de l’eau très chaude. J’obtiens une pâte homogène ni trop dure, ni trop liquide. 

2- Je laisse refroidir et pose sur mes cheveux secs pendant environ 3h en couvrant avec un foulard.

3- Je rince à l’eau sans utiliser de shampoing, tout en peignant les cheveux pour bien éliminer le henné.

Après cette première couleur, mes cheveux blancs sont oranges !! PAS TOP !

Si j’ai le temps je pause immédiatement le henné noir ou j’attends le lendemain.

2- Pose du henné noir, Indigo + Lawsonia


1- Je mélange la poudre d’indigo + Lawsonia avec de l’eau chaude

2- Dès que c’est tiède, je pose et je laisse poser environ 1h30 pour ma part.

3- Je rince de nouveau à l’eau.

Et voici le résultat entre les deux hennés et à la fin.
Les cheveux blancs sont bien couverts.

Après la 1ère couleur, les cheveux blancs apparaissent oranges.
Ils sont complètement couverts et châtains avec reflets après la 2ème coloration.
Les cheveux sont supers brillants et doux.

A SAVOIR AVANT DE SE METTRE AUX COLORATIONS 100% VÉGÉTALES !

Personnellement, je trouve que la couverture des cheveux blancs n’est pas aussi parfaite qu’avec une couleur chimique, mais je suis très satisfaite du résultat.

Le couleur que vous obtiendrez n’est pas aussi précise que pour une couleur chimique. Elle peut varier en fonction du temps de pause, de l’origine et de la qualité des poudres de plantes utilisées.

Une fois que l’on a utilisé un henné, les couleurs chimiques ne fonctionnent plus, donc difficile de faire un retour en arrière, à moins d’attendre la pousse des nouveaux cheveux, non teintés.

Elles nécessitent plus de temps et c’est beaucoup moins pratique qu’une couleur chimique.

Pour le type de coloration que je vous ai partagé dans cet article, la pause directe de l’indigo sur cheveux blancs est à éviter, car ils deviennent verts. D’où l’importance de faire cette couleur en 2 étapes.

Il est important d’utiliser un shampoing très doux et de ne pas laver trop souvent les cheveux pour éviter que la couleur ne dégorge trop vite.

Références

Dhouafli Z, Ben Jannet H, Mahjoub B, Leri M, Guillard J, Saidani Tounsi M, Stefani M, Hayouni EA. 1,2,4-trihydroxynaphthalene-2-O-β-D-glucopyranoside: A new powerful antioxidant and inhibitor of Aβ42 aggregation isolated from the leaves of Lawsonia inermis. Nat Prod Res. 2017 Dec 29:1-9. 

Gozubuyuk GS, Aktas E, Yigit N. An ancient plant Lawsonia inermis (henna): determination of in vitro antifungal activity against dermatophytes species. J Mycol Med. 2014 Dec;24(4):313-8. 

Samadi FM, Suhail S, Sonam M, Sharma N, Singh S, Gupta S, Dobhal A, Pradhan H. Antifungal efficacy of herbs. J Oral Biol Craniofac Res. 2019 Jan-Mar;9(1):28-32.

Srinivasan S, Wankhar W, Rathinasamy S, Rajan R. Free radical scavenging potential and HPTLC analysis of Indigofera tinctoria linn (Fabaceae). J Pharm Anal. 2016 Apr;6(2):125-131.

Yaralizadeh M, Abedi P, Namjoyan F, Fatahinia M, Nezamivand Chegini S. A comparison of the effects of Lawsonia inermis (Iranian henna) and clotrimazole on Candida albicans in rats. J Mycol Med. 2018 Sep;28(3):419-423. 

Crédits photos : Pixabay et https://innovskin.com/

Rachida
 

Je suis avant tout une femme, une épouse, une mère qui aime prendre soin de sa santé et de celle des siens. Je suis une passionnée de sciences et de bien-être. Biologiste, titulaire d’un Doctorat en Physiopathologies Humaines, j'aime partager mes connaissances et souhaite vous en faire profiter au travers de ce blog.

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments
Thia - 20 février 2019

Bonjour Rachida,

Comme toi voilà 1 an que je suis passé à la coloration au naturel. Et j’encourage tous ceux et celles qui veulent qui souhaitent passer au naturel de ne pas hésiter.

Afin d’évider le dégorgement de la couleur il faut utiliser la poudre de sidr (aroma zone) et c’est très efficace.

Reply
    Rachida - 21 février 2019

    Salut Laure,
    Merci pour le tuyau, je vais voir la poudre de sidr !
    Très belle journée et au plaisir,
    Rachida

    Reply

Leave a Reply: