1

Les Bons et les Mauvais Aliments

On ne sait plus quoi manger ! Chacun y va de son conseil et prétend que sa méthode, ses conseils sont les meilleurs. Je ne parle pas de certains extrémistes  qui veulent parfois imposer leur régime du « sans gluten », du « sans lactose », du « sans viande »… et j’en passe.

 

 

Et si on regardait dans la bonne direction. Depuis quand devenons de plus en plus gros et malades ?

 

L’aire des produits industriels ultra transformés

Les produits ultra transformés sont arrivés massivement dans nos rayons dans les années 80.

Ils occupent 80 % des rayons au supermarché, et la palme est attribuée au rayon des céréales du petit déjeuner, où ils sont représentés à 93 % !

 

 

C’est aussi depuis cette période que nous développons de plus en plus de maladies chroniques, comme les maladies cardio-vasculaires, le diabète de type 2, certains types de cancer... et que nous vivons de moins en moins longtemps en bonne santé !!

Ces maladies sont dues à la malbouffe !! C’est évident.

Dans la vidéo, je vous parle d’une nouvelle classification des aliments, appelée classification NOVA. Elle classe les aliments en fonction de leur degré de transformation.

Il existe 4 catégories de produits dont nous allons discuter plus bas.

 

Les Brésiliens victimes de la malbouffe

Au Brésil, pays émergent, les Brésiliens ont été les premiers à tirer la sonnette d’alarme, face à une impressionnante augmentation du nombre d’obèses et l’apparition de maladies, dites de »vieux », chez des personnes très jeunes, comme le diabète de type 2.

Le Dr Anthony Fardet, chercheur en Nutrition préventive et holistique, que Santez Vous Bien a interviewé, auteur du livre « Halte aux aliments transformés. Mangeons Vrai ! » a introduit ce concept en Europe très récemment.

Voici son interview au complet en cliquant ici.

 

Catégorie 4 : Les produits transformés

Quelles sont leurs caractéristiques :

  • –             Nombreux ingrédients dont des additifs
  • –             On ne reconnait pas les aliments d’origine
  • –             Paquet attractif, surtout pour attirer le jeune public !
  • –             Souvent très sucrés
  • –             Addictifs (sucré et gras)
  • –             Peu rassasiant

La liste de ces produits est longue. C’est en général des produits industriels. Et du Bio peut être de l’ultra-transformé !! Ils doivent être limités dans notre alimentation.

–             Margarine

–             Pâte à tartiner

–             Saucisse, charcuterie

–             Hamburgers, hot dogs

–             Nuggets de poisson, de poulets

–             Viandes reconstituées

–             Lait concentré

–             Crème dessert

–             Boissons laitières

–             Plats cuisinés

–             Produits préparés pour bébé

–             Snacks sucrés, salés

–             Soupes instantanées

–             Céréales surtout celles pour les enfants !

–             Glaces

–             Confitures

–             Bonbons

–             Soda

–             …

 

 

Catégorie 1 : Produit bruts ou peu transformés.

Les aliments à privilégier dans notre alimentations.

Ils ont subi peu de traitements. Les produits congelés bruts sont dans cette catégorie

–             Fruits

–             Légumes

–             Graines légumineuses (lentille, pois chiches, haricots secs…)

–             Œufs

–             Viandes rouges, volailles, poisson frais

–             Lait entier, yaourts natures sans sucre ajouté…

–             Fruits à coque, oléagineuses

–             Thé

–             Café

–             Infusion

–             Épices

–             Herbes

–             Eau…

 

Catégorie 2 : Les ingrédients culinaires

–             Huiles végétales

–             Graisses animales, dont le beurre

–             Sucres et sirop (miel, sirop d’érable)

–             Vinaigres

–             Sels…

 

Catégorie 3 : Les aliments transformés

–             Légumes, légumineuses en conserve

–             Fruits conservés en sirop

–             Pains

–             Viandes, poissons transformés mais non reconstitués

–             Poissons conservés en boite (thon, sardine)

–             Fromages

–             Graines salées

–             Frites

 

 

Les 3 règles d’or pour manger sain, éthique et durable.

 

Règle NUMÉRO 1 :

Privilégier les produits végétaux

85% de végétaux

15% de produits animaux maximum

 

Règle NUMÉRO 2 :

Limiter les produits ultra transformés, Privilégier des produits frais et cuisiner soi-même

85% de nos apports caloriques, doivent être apportés par des produits peu ou pas transformés.

15% max de nos apports caloriques apportés par les produits ultra-transformés !

 

D’après les scientifiques, au-delà de 13% de produits ultra transformés consommés, le risque d’obésité devient important !

 

Règle NUMÉRO 3 :

Manger de préférence :

  • Local
  • BIO
  • Diversifié

 

D’après le Dr Anthony Fardet, respecter ces 3 règles, peut nous aider à vivre 10 ans de plus en bonne santé.

A l’heure actuelle, en France, les femmes vivent en moyenne 64 années en bonne santé, 62 pour les hommes !!

 

A méditer !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rachida
 

Je suis avant tout une femme, une épouse, une mère qui aime prendre soin de sa santé et de celle des siens. Je suis une passionnée de sciences et de bien-être. Biologiste, titulaire d’un Doctorat en Physiopathologies Humaines, j'aime partager mes connaissances et souhaite vous en faire profiter au travers de ce blog.