1

La bonne position pour déféquer

Vous avez parfois du mal à chier, à faire caca, faire vos besoins, faire popot, à crotter, à caguer, à déféquer, à couler un bronze ou à démouler votre cake ?

Cette problématique peut affecter 100% de la population mondiale, car chaque être humain doit expulser les matières fécales hors de son corps.

En premier lieu, vous incriminez votre alimentation ?

Peut-être qu’effectivement, ne mangez-vous pas assez de fibres, ne buvez-vous pas assez d’eau ? Ou bien êtes-vous trop sédentaire ?

Même si ces facteurs peuvent en effet favoriser la constipation et une difficulté à expulser les selles, savez-vous qu’il existe une manière simple et naturelle de vidanger sereinement et efficacement ? Cette méthode a même été validée par des scientifiques qui n’ont peur de rien, amateurs de sensations fortes.

 

Cette histoire… pourrait être la votre

Vous êtes sur l’autoroute depuis bientôt deux heures, et il est sérieusement temps de faire une halte pour aller aux toilettes. C’est l’heure de la grosse commission et vous n’espérez qu’une chose, c’est trouver une aire où vous arrêter pour enfin vous soulager les intestins !

Ça tiraille, ça gargouille, et des fois ça se lâche un peu !! Sympa pour les passagers ! Vous incriminez la station d’épuration vue… 25 km plus tôt ! « Le vent souffle fort aujourd’hui… ».

Ouf, voici enfin une aire. Une petite cabane posée en plein milieu qui ne paie pas de mine fait office de toilettes. Ça vous rappelle la petite maison dans la prairie ! Qui l’eut cru ? Aujourd’hui vous allez faire caca chez la famille Ingalls.

 

Bref, vous voici devant votre petite hutte, et là… vous êtes ho-rri-fié ! Triste découverte, les toilettes sont turques ou plutôt « à la turque ». Comment au 21ème siècle peut-on encore trouver ce genre de calomnie ?

Minute culturelle

En Turquie, les toilettes turques, sont plutôt appelées toilettes grecques. Et les grecques les appellent des toilettes bulgares. Bref, personne ne se vantent de cette merveilleuse invention. Ne voyez ici aucune ironie de ma part, puisque vous allez découvrir plus loin, que les toilettes turques, bulgares, grecques, japonaises ou même chinoises sont d’un réel intérêt public.

Il faut savoir que le trône moderne (on parle bien de toilettes ici) est une invention récente, qui date du XVIIIème siècle. Avant cette découverte, des plus confortables, mais pas des plus efficaces, c’était la position accroupie qui était utilisée pour se soulager. Elle est encore très utilisée partout dans le monde par plus de 1,2 milliards de terriens.

 

Continuons notre histoire…

Vous décidez tout de même de vous libérer le colon dans ces toilettes sans frontière ! La position accroupie n’est pas des plus agréables. Ça fait combien de temps que vous n’avez pas adopté cette pose ?

Vous êtes enfin installé dans une posture digne d’un yogi confirmé. Bon, ça tire un peu sur les jambes, les genoux, les cuisses, les hanches, les pieds mais vous êtes concentré sur la raison de votre venue ici.

Et là surprise, comme par magie, l’affaire est réglée en moins d’une minute ! De plus, votre colon s’est complètement vidé et vous n’avez pas cette mauvaise sensation d’inachevé. Par ailleurs, vous n’avez pas eu la visite de vos copains les hémorroïdes ! Bref, vous vous sentez libre, léger…

 

Vous voici à courir dans l’air de repos en hurlant libéréé, délivrééé !

 

D’habitude, aller à la selle est pour vous mission impossible ! Sur votre trône, vous en avez lu des livres ou des magazines, ou surfé sur votre smartphone ! D’ailleurs votre famille, en vous attendant, avait décidé de monter le camp. L’attente allait être longue.

Tout le monde est surpris de cette rapidité d’exécution, digne d’un record olympique et bientôt dans le Guinness des records…

Mais que s’est-il passé ?

Me voici dans la peau de Fred et Jamy.

Le rectum et le canal anal constitue le segment terminal du tube digestif. Pas la peine de faire un dessin, c’est par ici que sont évacués nos excréments et nos gaz. Évacuation que nous pouvons contrôler (dans la majorité des cas) avec l’aide de notre cerveau, grâce à un double sphincter qui assure la continence anale. Vous êtes en effet, à priori, capable d’évaluer ce qui est sur le point de sortir. Un gaz pourra être lâché, n’importe où… discrètement. Par contre, si c’est solide, pas de négociation possible. Il faudra attendre d’être au petit coin.

Ce double sphincter n’est pas fait pour s’ouvrir en position debout et son ouverture n’est pas optimale lorsque nous sommes assis. Dans la position assise, comme par exemple, sur nos trônes modernes, un coude se forme au niveau de la sortie, ralentissant la progression des selles (schéma ci-dessous).

Si nous regardons dans les détails, ce qu’il se passe au plus profond de notre intimité, on constate effectivement que la position assise n’est absolument pas adaptée à la vidange. En effet, dans cette position, le muscle pubo-rectal, enlace le sphincter et est contracté afin d’assurer la continence anale. Le virage formé alors au niveau du sphincter bloque et freine la progression des selles vers la sortie ! A moins de s’appeler Sébastien Loeb et de ne pas craindre les virages serrés.

Une étude japonaise passionnante a permis de mesurer de manière précise l’angle formé de la position assise, à la position accroupie en utilisant la radiographie. Elle a confirmé l’ouverture de l’angle de 100° à 126°, ce qui rend le chemin plus direct.

Le trône, cet ami qui ne vous veut pas que du bien

Pour arriver à régler votre affaire en position assise, il est souvent nécessaire de pousser très fort pour éjecter l’ennemi. Connaissez-vous l’émission « Silence, ça pousse » diffusée sur France 5 ? Un ancien collègue me disait que c’était l’émission des constipés.

Résultats : l’affaire n’est pas complètement achevée avec une sensation de « pas fini ». De plus, les poussées trop violentes conduisent à l’apparition d’hémorroïdes. A pousser comme des furieux, vous les incitez à aller voir ce qu’il se passe dehors (aïe aïe aïe !!). La pression répétée et excessive peut donc favoriser :

  • Les hémorroïdes (aïe !)

  • L’apparition de fissures (aïeee !)

  • La formations de diverticules, qui sont des hernies de la paroi intestinale

  • Des états inflammatoires chroniques (aïe !)

  • Une descente d’organes, connu sous le terme de prolapsus génital, chez la femme

  • Un relâchement du périnée

  • La stagnation des selles dans le colon, augmentant le risque de cancer

  • Des malaises pour ceux qui ont vraiment forcé

  • Des ruptures d’anévrisme.

Il parait d’ailleurs que le 16 août 1077, Elvis Presley mourrait dans ses toilettes suite à des complications de graves constipations chroniques. Oui, je sais, je viens de casser un mythe !

 

Well, it’s one for the money… Two for the show… Three to get ready

 

Donc même si le trône nous a apporté modernité, confort et sécurité, il possède de nombreux inconvénients. En effet, l’homme a toujours déféqué accroupi et nos amis primates continuent.

 

Les avantages de s’accroupir

Des études ont permis d’estimer les durées moyennes de défécation entre des gens assis et accroupis. Les résultats sont là. Il a fallu en moyenne 50 secondes chez les gens accroupis pour se sentir complètement libéré, contre 130 secondes pour ceux en position assise. Et les gens accroupis avaient plus la sensation d’avoir fini le job !

Maintenant, si nous regardons ce qu’il se passe en position accroupie, lorsque nous sommes au-dessus des fameuses toilettes turques. Dans ce cas le muscle pubo-rectal est détendu (vu au dessus). Le chemin vers la sortie est alors tout tracé. C’est la grande ligne droite. Route 66 ! Yepa, yepa ! Vous êtes au volant de votre Harley ! Plus rien ne vous arrête, ou du moins, rien n’arrête l’évacuation ! Vous vous soulagez avec moins d’effort, vite et bien mieux.

Pas besoin de pousser comme une brute.

Moins de risque de développer des hémorroïdes, des diverticules, des fissures…

 

Puisque les toilettes modernes sont si mauvaises, une question se pose :

Faut-il revenir aux toilettes turques ?

On sait tous que ne pas faire caca peut générer une mauvaise humeur. Qui n’a pas déjà entendu l’expression : « il n’a pas chié ce matin ? », en citant un collègue mal luné. Déféquer sereinement doit être la priorité de tous ! Et si c’était la solution à la guerre.

 

Quelles sont les solutions ?

Faire des travaux chez vous et installer des toilettes turques ? Imaginez la tête de vos amis, quand ils utiliseront vos toilettes.

 

Non, il ne sera pas nécessaire d’en arriver là, il y a heureusement d’autres stratégies.

  • Faire l’acrobate sur le trône !

La première solution, vous mettre en position accroupie sur votre trône, les pieds sur la cuvette. Position pas des plus faciles à tenir, à moins d’être un véritable acrobate !

  • Investir dans un marchepied

Une solution beaucoup plus simple, raisonnable et peu coûteuse, consiste tout simplement à mettre un marchepied dans les toilettes. Lors de la grosse commission, asseyez-vous comme à l’habitude, placer vos pieds sur le marchepied et penchez vous à l’avant. Vous voici dans la position du penseur.

Cette position se rapprochera de la position naturelle obtenue sur les toilettes turques.

Vous pourrez trouver un marchepied de type « Squatty Potty » sur Périnée Shop, qui comme son nom l’indique est la boutique dédiée au périnée et à sa rééducation.

 

En cas de constipation, vous pouvez favoriser l’expulsion en faisant un mouvement de balancier d’avant en arrière. Tentez l’expérience, et cherchez par vous-même ce qui fonctionne le mieux. La vie est faite d’expérience, n’est ce pas ?

Bien sûr, si malgré le changement de posture aux toilettes, aller à la selle reste compliqué ou aussi fréquent qu’une éclipse solaire, de nombreuses autres mesures peuvent être prises. Déjà, vous n’êtes pas seul à faire face à ce problème. Aux États-Unis, 16% de la population souffre de constipation chronique. Peut-être existe-t-il des réunions des constipés anonymes ? En parler à votre médecin est une solution. Voici aussi quelques solutions des plus naturelles.

 

  • Manger des fibres

Vous en trouvez dans les fruits et légumes. De manière générale, il faut manger sainement en réduisant la viande et les produits transformés. Les pruneaux sont très efficaces. Une cuillère à soupe d’olive consommée à jeun le matin peut être salvatrice. Préférez là extraite à froid pour bénéficier de ces bons acides gras. C’est aussi un premier pas vers le régime crétois ou méditerranéen.

  • Boire plus, si vous ne buvez pas assez

Lorsque le corps est déshydraté, il va puiser de l’eau là où il y en a, c’est-à-dire dans les intestins. Résultats les selles deviennent dures et volumineuse ! Bon courage ! Vous êtes au bord de la rupture !

  • Boire du café

Qui n’a pas eu une grosse envie après un café ? Il stimule les intestins un peu feignants en augmentant leur motilité et en relâchant le sphincter. Résultats, 29% des buveurs de café courent aux toilettes quelques minutes après avoir profité de leur boisson chaude. Cette étude a été faite sur 99 sujets dont 58 hommes et 34 femmes âgés de 17 à 27 ans. Ce phénomène a même été constaté chez 63% des femmes. L’acidité du café serait responsable de cette action. Aussi, l’acide citrique contenu dans le citron aurait les mêmes vertus.

 

  • Bouger et pratiquer un sport.

Si vous êtes sédentaires, vos intestins le sont aussi ! Ils ne s’activent pas assez et ça stagne là-dedans. La pratique d’un sport, comme la gym, permet de résoudre significativement les symptômes de constipation. En bougeant de l’extérieur, c’est tout notre corps qui s’active aussi de l’intérieur. Ne vous est-il jamais arrivé d’avoir une grosse envie lors d’un jogging ?

Certaines postures de yoga améliore la digestion, comme les poses avec des torsions.

 

  • Soigner votre microbiome intestinal

Et oui, notre santé se cache en partie dans nos selles. Nous avons dans notre système digestif des milliards de bactéries qui assurent notre santé, et pas que physique. Elles sont même essentielles à notre santé mentale.

Pour en découvrir plus sur le microbiome et les manières de le préserver, je vous propose de lire l’article.

Pensez aussi à télécharger le guide gratuit « Comment booster naturellement votre microbiome ? ».

 

  • Les massages abdominaux

Ils ont effectivement démontré leur efficacité contre la constipation chronique. Alors, n’hésitez pas à motiver vos intestins en leur offrant un bon pétrissage.

 

  • Se détendre

La constipation peut être favoriser par une état de stress. Alors détendez vous. Vous trouverez des manières de lutter contre le stress dans l’article « Stress : le reconnaître pour mieux le dompter.

 

 

Afin de rester en bonne santé, des changements radicaux sont parfois nécessaires, comme l’adoption d’une nouvelle d’alimentation par exemple. Mais concernant l’art de bien déféquer, il suffit de penser à mettre un marchepied dans vos toilettes. Je vous garantis que vous allez très vite adopter cette nouvelle position qui va j’espère améliorer votre vie.

Un petit résumé de l’article en vidéo

 

Références

 

Brown SR, Cann PA, Read NW. Effect of coffee on distal colon function. Gut. 1990 Apr;31(4):450-3.

Le charme discret de l’intestin. Tout sur un organe mal aimé. Giulia Enders (Auteur) Isabelle Liber (Traduction) Paru le 1 avril 2015Essai (broché)

http://jezebel.com/youve-been-pooping-all-wrong-1636521806

Kim YS, Song BK, Oh JS, Woo SS. Aerobic exercise improves gastrointestinal motility in psychiatric inpatients. World J Gastroenterol. 2014 Aug 14;20(30):10577-84.

Neurogastroenterol Motil. 2016 Nov;28(11):1690-1697. The incidence rate and characteristics of clinically diagnosed defecatory disorders in the community. Noelting J, Eaton JE, Choung RS, Zinsmeister AR, Locke GR 3rd, Bharucha AE.

Rad, Saeed, « Impact of Ethnic Habits on Defecographic Measurements », Archives of Iranian Medicine, Vol 5, No. 2, April 2002, p.115-117.

Sakakibara R, Tsunoyama K, Hosoi H, Takahashi O, Sugiyama M, Kishi M, Ogawa E, Terada H, Uchiyama T, Yamanishi T. Influence of Body Position on Defecation in Humans. Low Urin Tract Symptoms. 2010 Apr;2(1):16-21.

Sinclair M. The use of abdominal massage to treat chronic constipation. J Bodyw Mov Ther. 2011 Oct;15(4):436-45.

Takano S, Sands DR. Influence of body posture on defecation: a prospective study of « The Thinker » position. Tech Coloproctol. 2016 Feb;20(2):117-21.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rachida
 

Je suis avant tout une femme, une épouse, une mère qui aime prendre soin de sa santé et de celle des siens. Je suis une passionnée de sciences et de bien-être. Biologiste, titulaire d’un Doctorat en Physiopathologies Humaines, j'aime partager mes connaissances et souhaite vous en faire profiter au travers de ce blog.